Film

Fanny-Bastien-Actrice-Filmographie

 

RÉCOMPENSES

Prix Romy Schneider

 

Prix Romy Schneider
(Paris, France) 1988
Film  : Poussière d’ange

César Fanny Bastien Actrice

 

Nomination pour le César du meilleur espoir féminin

pour le film Pinot, simple-flic

 

 

 

Filmographie

Le cimetière des voitures
Le cimetière des voitures
The Last Border
The Last Border
Les Enfants des Neons
Les Enfants des Neons
Le Signe du Pouvoir
Le Signe du Pouvoir
Prisonnières
Prisonnières
Stradivari
Stradivari
Poussière d’Ange
Poussière d’Ange
Oviri
Oviri
La Tentation d’Isabelle
La Tentation d’Isabelle
Urgence
Urgence
La Tête dans le Sac
La Tête dans le Sac
Pinot Simple Flic
Pinot Simple Flic
Un Chien dans un Jeux de Quilles
Un Chien dans un Jeux de Quilles
Nuit Noire
Nuit Noire
Piège à Flics
Piège à Flics
Braquo
Braquo
Le Silence de l’Épervier
Le Silence de l’Épervier
Les Petits Lucas
Les Petits Lucas
Docteur Semmelweiss
Docteur Semmelweiss
Mafia Rouge
Mafia Rouge
Les Lendemains qui Tuent
Les Lendemains qui Tuent
Sang Blanc
Paris Dakar
Paris Dakar
Tete de Piaf et Little Lady
Tete de Piaf et Little Lady
Retour en ville
Retour en ville
Dorothée, danseuse de corde
Dorothée, danseuse de corde
Service Room
Rio Negro
Rio Negro

Le cimetière des voitures

                                               

                                 Le Cimetière des Voitures

                                                 Car cemetery

Film Français de Fernando Arrabal
Avec Juliet Berto, Fanny Bastien, Roland Amstutz ,Boris Bergman,dominique maurin, Denis Manuel,Sylvie Khun

film dramatique insolite,fantastique

Au lendemain d’une catastrophe nucléaire, Milos-Ponce Pilate, un ancien proxénète, héberge sur son terrain vague – un cimetière de voitures – une bande de rockers et de punks pourchassés par des policiers. Ceux-ci cherchent à attraper Emanou, considéré comme un dangereux agitateur. à ses moments perdus, Emanou guérit les paralytiques, redonne la vue aux aveugles, ressuscite les morts, déplace les montagnes et marche sur les eaux d’une piscine au cours d’une compétition de natation

Scène du christ:Alain Bashung le Christ ,Marie (juliet berto),Marie Madeleine(fanny bastien)

 

Le cimetière des voitures  Le cimetière des voitures

 

Presse:

Le Figaro 30 avril 1983 JACQUES RICHARD – LA PASSION SELON SAINT ROCK

Des arrières pensées politiques? Sans doute. On connait l`inlassable combat `Arrabal contre la terreur communiste en Urss ou a cuba. Mais il va ici plus loin et plus haut, malgré sa dérision et les provocations gratuites. Ses pieds de nez sont une façon d`entretenir le dialogue avec Dieu, de braver le ciel jusqu`a entendre le tonnerre. On songe a la profanation de l`église russe par Augustin dans l`impérative dernier film de Zanussi, soubresaut d`une raison stupidement raisonnante qui croit devoir résister a la foi. Dans le cimetière des voitures, Satan arbore sur sa combinaison argentée la devise “Progress et matérialisme“.Il ne faudrait pas être trop surpris si Arrabal un de ces jours entrait dans les ordres.

VSD 28/ 4/83 : Bruckberger

Sous le titre “le cimetière des voitures“Arrabal a écrit et mise en scène une transposition très libre De la passion du Christ interprète par le chanteur Bashung; Un certain Emanou marche sur une piscine au cours d`une compétition de natation, multiplie a la demande les mcdonalds et termine sa vie crucifie sur une moto.Trois superbes Miss Monde jouent le rôle des rois mageset ponce Pilate est un ancien proxénète. Le père Bruckberger ( auteur du capitalisme c`est la vie) A vu le film, il l`a beaucoup aimé.MIEUX QUE FELLINI ,BERGMAN ET BUNUELQuel choc…on m`avait dit inhabituel, désarçonnant, heurtant, provocantEt même sacrilège. De la première a la dernière image, de la première a la dernière parole,Du premier son au dernier accord musical. Ou plutôt e la première a la dernière discordance, j`étais emporte par le torrent poétique. Arrabal est au cinéma ce que Rimbaud fut a la poésie.

Le MONDE 24 avril 1983 : Marc Giannesini

Multiplications miraculeuses d `hamburgers sortis du chapeau d`un Christ Rocker, ces personnages sont tels que Artaud les avaient imagines dans son théâtre de la cruauté. Fils du soleil de la lune ou des ténèbres, sans qu`on puisse distinguer qui est le male et qui est la femelle. La mise en scène épouse parfaitement la diversité des situations et la profusion des délires. Les acteurs Juliet berto, alain bashung en Christ poupon, denis manuel, micha bayard sont présents en chair et en os. Comme au théâtre

 

 

 

The Last Border

              The LAST BORDER

 

The Last Border : Fanny Bastien actrice

film de Mika KAURISMAKI (franco, finlandais, anglais)

avec , Fanny Bastien (doiava), Jurgen Prochnow (duke), Jolion Baker (jake), Kari Vaananen (borka), Matti pellonpaa (dimitri)

Futuro Finale 2088AD The last Borderthe-last-border-Fanny-Bastien-Actrice
The Last Border : Fanny Bastien actriceThe Last Border : Fanny Bastien actriceThe Last Border : Fanny Bastien actrice

In the desolate nearfuture of 2009 , when toxic water has pushed the remaining civilazation to the frigid artic circle.
The place is terrorized by a band of motorcycle cuthroats led by duke (Prochnow) who round up rebellions guerillas and sell them To the dictatorial military government.

Действия картины происходят в 2009 году на Скандинавском полуострове. Спасаясь от последствий ядерной войны, те немногие жители планеты, которым посчастливилось уцелеть, переселяются в северные части Земли, где еще имеются остатки чистого воздушного пространства, пригодного для дыхания человека. Банды мотоциклистов, возглавляемые тираном по имени Герцог, устанавливают на этих территориях свои правила, а имя их предводителя просто приводят в ужас жителей. Но вот в один прекрасный день, возникает воин, облаченный в черный плащ, являющийся надеждой и героем всех мирных жителей.

 

Les Enfants des Neons

Les ENFANTS des NEONS : Fanny Bastien : Actrice

Les Enfants des Néons 

un film franco-algérien de Brahim STAKI (Sélectionné à Perspective Cannes)

Festival Caire,Festival d’auteur à Alger

avec Fanny Bastien, Rachid Ferrache, Boumedienne

Deux jeunes beurs, Djamel et Karim, un sourd et muet un peu plus âgé, vivent dans une cité de banlieue. Béton, violence, incompréhension entre les communautés qui s’y côtoient. Pour toute occupation, ils font de la récupération de matériaux dans les chantiers de démolition.

Déracinés, isolés de la vie de la cité de celle des autres jeunes, jusqu’à ce que Djamel rencontre Claude, une jeune française dont il tombe amoureux. Sentiment partagé par la jeune fille. Cet amour impossible, qu’ils essaient de vivre, va symboliser les difficultés de cohabitation des deux communautés.

Les Enfants des Néons : Fanny Bastien : ActriceLes Enfants des Néons

presse

 Cahiers du Cinéma – JUIN 1991  :

De la selection Perspectives, il faudra retenir “les enfants des néons” ce film a de la finesse et de la magie en reserve. Le film a en effet pris des risques, il ne cherche pas à plaire, ni à convaincre,mais à charmer en douceur grace à une petite musique savamment distillée.Les personnages reussissent à exister de manière à la fois très concréte et inactuelle, porteurs d’une vérité plus grande qu’eux memes et plus vivante que tous les discours psycologisants, ou sociologiques sur la -violence- et les- jeunes- dans les cités- hlm. Brahim tsaki connait bien son sujet et a su trouver une manière de le filmer les yeux grands ouverts dans une continuité révée.

 

Zoom sur Brahim Tsaki : Un enfant du bled

Pour nombre de cinéphiles et de critiques, Brahim Tsaki restera d’abord l’auteur des Enfants des neons.

(Abna er-Rih, 1980), son premier long métrage.Dans ce film en trois tableaux et en noir et blanc, le cinéaste observe avec tendresse les jeux de l’enfance dans un village algérien. Qu’il s’agisse de ceux de Sidi-Yacoub qui s’exercent à créer des mécaniques à partir de matériaux de récupération (La Boîte dans le Désert), d’un jeune vendeur de roses de sable face aux promesses du poste de télévision (Djamel au pays des images) ou d’un petit garçon qui vend des œufs dans les bars et découvre une autre face du monde des adultes et de l’alcool (Les Œufs cuits), le film nous introduit, sans paroles, dans le dénuement et la solitude, mais aussi dans les jeux et les ressources mises par les enfants à vivre et protéger leurs rêves, dans un monde d’adultes qui ne leur fait pas de place.

Près d’une raffinerie de pétrole, Histoire d’une rencontre (1983) s’attache à deux jeunes sourds-muets. Elle est la fille d’un ingénieur américain et, lui, le fils d’un modeste paysan algérien. Le film conte la relation émouvante qu’ils parviennent à nouer malgré tout ce qui les sépare ; un clin d’œil aux rapports Nord-Sud marqués, eux, par un dialogue impossible.

Tourné en France et niché dans un grand ensemble de banlieue, Les Enfants du néon (1990) met en scène Djamel et Karim, son ami sourd-muet (ici à l’image au ptit vichy), qui vivent de revente de matériaux de récupération. Un soir, Djamel vole au secours d’une jeune étudiante agressée et s’éprend d’elle. Mais ça n’est pas du goût de Najet qui est amoureuse de Djamel. Les Enfants du néon entremêle des histoires d’amitié, d’amour et de jalousie, interrompues par le couperet de la haine raciste.

Entre conte et poème cinématographique, Ayrouwen (2007) signifie « II était une fois » en Tamasheq, la langue des Touareg. Il raconte une idylle entre Amayas, un enfant du pays, et Claude, une jeune européenne en villégiature à Djanet dans le Sahara. Une aventure perturbée par une autre histoire d’amour contrariée entre Amayas et Mina. Dans cette ode à l’amour et au désert, un écosystème au fragile équilibre, le drame s’insinue lorsque Amayas meurt empoisonné par l’eau de la montagne…

Né en 1946 à Sidi Bel Abbès, Brahim Tsaki est élève de l’Ecole d’art dramatique de Bordj el-Kiffan à Alger, avant de rejoindre l’Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain la Neuve dont il sort diplômé en réalisation en 1972. (Photo D.R.)

26 – 30 décembre 2011, « Zoom sur Brahim Tsaki » : projections-débats en présence du réalisateur, Alger / Cinémathèque algérienne, 26, rue Larbi Ben M’Hidi, ts les j. à 17h30

– 5 – 9 janvier 2012, Sidi Bel Abbès / Cinémathèque algérienne
– 5 – 9 février 2012, Oran / Cinémathèque algérienne

– 26 décembre 2011 : Gare de triage (20 min., Bel, 1975)
– 27/12 : Les Enfants du vent (70 min., Alg, 1980)
– 28/12 : Histoire d’une rencontre (90 min., Alg, 1983)
– 29/12 : Les Enfants du néons (85 min., Fr/Alg, 1990)
– 30/12 : Ayrouwen (78 min., Alg, 2007)

Filmographie

– Ayrouwen (Il était une fois | أيرون)
(90 min., Alg, 2007)
avec Idriss Amine Aidouni (Amayas), Yasmine El Masri (Mina), Maud Myers (Claude)
– Les Enfants du néon (أطفال النيون)
(85 min., Fr, 1990)
Avec Fanny Bastien, Rachid Ferrache, Boumediene Belasri
– Histoire d’une rencontre (قصة لقاء)
(83 min., Alg, 1983)
avec Boumediene Belasri, Carine Mattys, Mohamed Arbouz
Étalon de Yennenga, Fespaco, Ouagadougou 1985
– Les Enfants du Vent (Abna er-Rîh | أبناء الريح)
(70 min., Alg, 1980)
* La Boîte dans le désert (20’)
* Djamel au pays des images (25’)
* Les Œufs cuits (25’)
– Gare de triage (محطة الفرز)
(16 min., Alg, 1975)
Avec Eric Sceoltus (l’élève), Michel Graindorge (le préfet) Micheline Remy (Madame Postier), Simone Sancy (la mère)

 

 

 

Le Signe du Pouvoir

Le Signe du Pouvoir

Le Signe du Pouvoir

un film (franco, italien, anglais) de Julio QUESTI

avec Robert Powell, Fanny Bastien, Michel Bouquet, Helena Sofia Ricci, Jonathan Cecil
Edouard Foster (Robert Powell) (historien et spécialiste du poète Lord Byron), part à Paris pour tenir une conférence sur le poète Anglais et approfondir ses recherches. En quête d’une photo représentant une place de Rome que semble avoir décrit Byron dans une poésie.

Au cours de ses recherches, il sera confronté à plusieurs personnages faisant partie intégrante du passé de Byron dont le sculpteur du 18ème siècle Brandanni doué de pouvoirs magiques et le peintre Mauro Tagliaferri. Tous spirites. Il sera invité dans la maison du prince Anchisi (spécialiste aussi de Byron) ou semble habité un fantôme (Fanny Bastien). Forster troublé, bouleversé fera appel à des journalistes.

Le Signe du Pouvoir Le Signe du PouvoirLe Signe du PouvoirLe Signe du Pouvoir

 

Presse : Le Signe du Pouvoir

Le Signe du Pouvoir

 

Prisonnières

 

Prisonnières

Film (français) de  Charlotte SILVERA  ( Prix Georges Beauregard )

avec Annie Girardot, , Fanny Bastien,Marie-christine Barrault , Bernadette Lafont, Milva, Agnès Soral, Corinne Touzet

Coupables, criminelles, ces femmes ne sont pas pour autant des étrangères. Elles sont étonnamment proches de nous, car c’est la nature humaine dans toute sa diversité qui se révèle dans le microcosme de la prison.

Film : Prisonnières avec Fanny Bastien : Actrice Film : Prisonnières avec Fanny Bastien : ActriceFilm : Prisonnières avec Fanny Bastien : Actrice Film : Prisonnières avec Fanny Bastien : Actrice     

 

Stradivari

Stradivarius

                                                             Stradivari


 


Stradivari  film (italien, français) de G. BATIATO

avec Anthony Quinn, Aidan Quinn, Francesco Quinn, Danny Quinn,Stefania Sandrelli, Fanny Bastien, Valérie Kaprisky,

Credits Franck khami                        fanny bastien et Anthony Quinn

Stradivari (italien, français) de G. BATIATOStradivari (italien, français) de G. BATIATOStradivari (italien, français) de G. BATIATOStradivari (italien, français) de G. BATIATO

fanny bastien anthony Quinn

 

 

 

 

 

Poussière d’Ange

Poussière d’Ange

 

                        Presse du film Poussière d'Ange Fanny Bastien ActricePoussière d'AngePoussière d'ange 

 


 

Film de : E. NIERMANCE / Scénario : Jacques Audiard, Alain Le Henry, Edouard Niermance

Poussière d'angePoussière d'angePoussière d'Ange

avec Bernard Giraudeau, Fanny Bastien, Fanny Cottençon, Michel Aumont, Jean-pierre Sentier,Luc Lavandier.
 

 Simon Blount (B. Giraudeau) est inspecteur de police. Rongé par la jalousie et l’alcool parce que sa femme (Fanny Cottençon) est partie avec un autre, il va se mettre à la recherche de celle ci. Prêt de toucher le fond du désespoir, il rencontre une jeune fille de 18 ans : Violetta (Fanny Bastien).

Rencontre pas ordinaire puisqu’il l’a découvre dans un rayon literie d’un grand magasin, endormie comme un ange…patiente, Violetta l’écoute déballer sa vie durant des nuits entières…

 

Festival et Prix : Poussière d’ange

Prix SACD – Grand Prix de Valencia (Espagne) – Prix Romy Schneider – Sélection officielle du festival de Venise, – Festival de Londres, festival de Sydney,festival amsterdam,

Presse du film: Poussière d’Ange

Poussière d'AngePresse du film Poussière d'Ange

 

Le Monde 21

Mars 1987 : Poussière d’ange

Un film français, enfin. L’interprétation est de premier ordre. Si Fanny Cottençon ne fait que passer. Fanny Bastien s’impose avec son petit air têtu et sensuel, sa vivacité, sa fraîcheur, une Kaprisky jeune. Quand à Giraudeau il est formidable, humour meurtrier, imprévisible de fauve camouflé. Un grand acteur. Niermans réussit, avec une aisance, une modestie, un air de ne pas y toucher, là ou ses petits camarades prétentieux ou effarouchés se plantent. Un second film magistral, maîtrisé comme plus aucun Chabrol ne l’est depuis 1913 ou quelques anges retournent à la poussière, en effet, inspirés avec grâce par le diable, probablement. Surtout monsieur Niermans, remettez çà au plus vite.  – Michel Braudau

Le Canard Enchaîné 18 Mars 1987 : Poussière d’ange

Ce deuxième film de Niermans provoque une jubilation non définissable : un nuage lumineux dans une salle obscure. Elle, Violetta habite le film ; lui Simon Blount, un flic à la dérive n’est que son faire valoir, elle le transforme en une sorte de magie sanglante. Vengeresse, perverse. Sublime, bien évidemment, ce film en plus des décors, de l’histoire, des personnages, du suspense- tous étonnants et passionnants –est une comète aux reflets multiples. Miroir déroutant. Un voyage au bout de la nuit. D’une image à l’autre. si tout redevient, poussière, de cette poussière là, vive le cinéma. –  A. RN.

Express 20 Mars 1987 : Poussière d’ange

Presse Première Magazine : Poussière d'Ange - Fanny Bastien ActriceEntre polar et conte de fées le voyage d’Edouard Niermans aux portes de l’étrange. Giraudeau en quasi clochard est étonnant, Fanny Bastien en zonarde zen est une découverte et Fanny Cotençon joue avec grâce les gourgandines étonnées. Avec « Poussière d’ange », le cinéaste fabrique un conte tourmenté, quelque chose comme un ovni du cinéma français. Il n’y a ni ange ni poussière. Il y a mieux : la grâce.

Première Avril 1987 N°121:  Poussière d’ange

Les personnages du film grâce à Giraudeau (en pleine mue ou mutation) ? En tout cas bravo ! et Fanny Bastien aussi belle que Liliane Guish, elle a l’étoffe des stars !deviennent l’obsession du spectateur bien plus que l’intrigue elle même. Dans la cité de la mort et de la peur au pays de la vengeance et du traumatisme (en l’occurrence religieux, sensuel et existentialiste). Simon et Violetta sont l’enjeu. La raison d’être du film. Ne passez pas à coté de « Poussière d’ange. « Rentrez dans sa poésie urbaine çà c’est du polar. S. M.Poussière d'Ange

Libération 09 AVRIL 1987 : Poussière d’ange

Gueules de bois, gueules d’amour, on a raté « Poussière d’ange » d’Edouard Niermans, le seul film à peu près potable de ce début d’année. Alcoolisme, mythomanie, dépression, anesthésie générale, polar fantasque ! C’est l’histoire d’un flic, Simon, que le hasard d’une enquête mi privé(sa femme l’a quittée),mi publique( des vols dans un hyper marché) va conduire sur le chemin de Violetta, étrange adolescente, moitié clocharde, moitié somnambulique, moitié terroriste terrorisée, elle même sur la piste des assassins de sa mère. Là ce n’est pas la peine de gigoter dans la périphrase : Violetta c’est Fanny Bastien, géniale d’évidence, enfant cachée et échappée de sans toit ni loi. Simon c’est Bernard Giraudeau, implacable et impeccable.  – Gérard Lefort.

 

 

Oviri

“OVIRI”

“gauguin le loup dans le soleil”

Oviri

 

                                                           

un film (français, danois) Film de Henning. CARLSEN

avec Donald Sutherland (gauguin), Max von Sydow (august strinberg), Jean Yanne (william molard),  Luis Rego, Fanny Bastien (juliette Huet),Sophie Grabol

« The Woolf at the door » « Oviri » tells the story of this period in gauguin’s life and of the four women with whom he was involved : his stranged danish wife, Mette who lived in Copenhagen, still rigid with disaproval for gauguin’s abondement of his sucessfull careeras a broker.
Juliet Huet his former model, still in love wih him, by whom he has a daughter, Annah, his present model, a javanese emigré in paris, Judith Molard, the daughter of his landlady, a fourteen-year-oldswedish girl who hero worshipped Gauguin and concieved a passion for him.

Fanny Bastien Ovidi

 

 

La Tentation d’Isabelle

La Tentation d'Isabelle

La Tentation d’Isabelle

Fanny Bastien Medaillon

La Tentation d’Isabelle (français) de J. DOILLON

avec Fanny Bastien, Anne Gisèle Glass, Jacques Bonnaffé, Xavier Deluc, Françoise Vrion, Henri Virlogeux

Bruno (Jacques Bonnaffé) souffle sur les braises de l’ancienne passion de sa femme Isabelle (Ann Gisèle Glass) pour son amour d’autrefois Alain (Xavier Deluc).
Quelle tentation le pousse à mettre le feu à leurs trois vies et celle de Lio (Fanny Bastien) la nouvelle femme d’Alain ? Certainement pas celle du libertinage dont il a horreur. Son amour pour isabelle est intact et c’est peut être au nom de cet amour, pour qu’il puisse durer, qu’il doit y mêler de la haine, et tenter de sauver en lui une certaine pureté qui n’est qu’un autre nom de sa jeunesse.
La tentation d'Isabelle : Fanny Bastien Actrice La Tentation d'Isabelle

Presse:Liberation 22 OCT 1985 LILIOM 

Fanny Bastien chienne d’amour version DOILLON “Au départ Lio m’a mise en colère. C’est un rôle très ingrat qui sert de repoussoir aux autres. Mais cette Lio que personne n’aime celle qu’on appelle la “chienne” finit par conquérir Fanny. C’est vrai qu’elle fait chiller avec son amour fou, sa jalousie. Elle se bat, elle mord pour défendre sa passion, mais ce sont eux les chiens. Lio c’est un coeur brulé qui réchauffe”. “Si le romantisme revient, c’est que les gens de ma génèration ont connu une anarchie de l’amour. Rien ne veut plus rien dire: des histoires de cul, de la fumée, de la dérision….”  Mais de la dérision pour quoi ? Et comme Lio, la chienne mordue aux yeux électriques. Fanny veut y croire “A quoi çà sert la vie si on n’a pas l’amour et qu’on ne peut pas aimer ? que reste t il après ?

 

 

Urgence

Urgence

Urgence

Urgence un film français de G.BEHAT

avec Richard Berry, Fanny Bastien, Bernard Pierre Donnadieu, Jean-françois Balmer, Jean-luc Moreau,Catherine Allegret.

Max. est journaliste, parvenu à s’infiltrer dons un groupe de nostalgiques du nazisme. il est repéré par un certain Lucas Schroeder et battu à mort.Avant de mourir, il parvient à taire passer un étrange message à sa soeur Lysa.

Celle-ci. Poursuivie à son tour par Schroeder, trouve refuge dans une agence de presse où elle est secourue par Jean-Piere Mougin. Les deux jeunes gens vont se trouver confrontes à un vaste complot Nazi.

 

UrgenceUrgence : Fanny Bastien Actrice

 

La Tête dans le Sac

La Tête dans le Sac

La Tete dans le Sac

un film de G. LAUZIER

avec  Guy Marchand, Marisa Berenson, Fanny Bastien, Patrick Bruel, Agnès Garreau, Jacques Maury, Saïd Amadis, Riton Liebman, Jacques François, Christiane Jean, Jean-Claude Adelin, Jocelyn Henriot,

La cinquantaine, Romain est le patron d’une grande agence de publicité. Il a tout pour être heureux : un superbe appartement, un valet de chambre, une voiture puissante, une maîtresse appartenant à la jet set. Romain est heureux, d’autant qu’il a accumulé suffisamment d’expériences pour éviter tous les pièges qui pourraient troubler sa sérénité.C’est pourtant dans le plus vieux piège du monde qu’il se précipite en tombant amoureux d’Eva, une jeune fille branchée qui va lui extorquer de l’argent, l’entraîner dans des milieux d’homosexuels. Et pan par pan le bonheur de romain va s’effondrer.

La tête das le sac - Film - Fanny Bastien Actrice

PRESSE:Figaro

Cette satire sociale prend le Ton d’une comédie acide, décapante, d’une cruauté souvent féroce et d’une drôlerie qui ne désarme pas une seconde. Et comme de plus Guy Marchand fait littéralement merveille dans cette caricature de macho affairiste et cynique et que Fanny Bastien et d’une très troublante beauté, cette « Tête dans le sac » est tout à fait irrésistible. 
Christian Gonzales

 

 

Pinot Simple Flic

Pinot simple flic

Pinot Simple Flic

Pinot Simple Flic de G. JUGNOT

avec G. Jugnot, Fanny Bastien, J.Brialy ,P.Fierry, P.Mondy, Gerard loussine, Pascal Legetimus, Claire Magnin

Nominée au césar du jeune espoir.

A la suite d’une agression, le brigadier Pinot se lance à la poursuite d’une jeune fille, Marylou, qui va finalement lui échapper. Le lendemain, par chance, il la retrouve et l’arrête.

Alors qu’il essaye de la ramener dans le droit chemin, Marylou va l’entraîner dans une crapuleuse affaire de drogue.

Film-Pinot-Simple-Flic-Fanny-Bastien-Actrice PINOT, SIMPLE FLIC DE GERARD JUGNOT GERARD JUGNOT FANNY BASTIEN 

fanny bastien pinot simple flic Cinétélerevue

 

 

 

 

 

 

Un Chien dans un Jeux de Quilles

Un Chien dans un Jeux de Quilles

 

Un Chien dans un Jeu de Quilles

Un Chien dans un Jeu de Quilles de Bernard Guillou

avec  Pierre Richard, Jean Carmet, Julien Guiomar,Sylvie Jolie, Fanny Bastien

Petit exploitant agricole du Finistère, Joseph Cohen reçoit un jour la visite de son propriétaire, Alexandre, le châtelain du lieu, qui lui annonce sa décision de ne pas renouveler son bail. Ulcéré, Joseph chasse le hobereau et, prêt à tout pour conserver “ses” terres, se résout à faire appel à son frère, Pierre, psychologue, installé à Paris. L’un et l’autre ne se sont pas vus depuis des années et se détestent cordialement, mais en une heure aussi grave, Joseph pense pouvoir compter sur lui.

fanny bastien pierre richard

Nuit Noire

                               Nuit Noire

 

 Film de Geoffroy Thiebaut

film insolite ,fantastique

distribué à OCS- italie

Avec Tennessee Maquignon, Catherine Marchal, Fanny Bastien,Raphaeline Goupillot, Marc Samuel

Genre Drame, Fantastique

Une nuit, une petite fille, Léa, vient rendre visite à sa maman dans une clinique psychiatrique où elle fait régulièrement des séjours pour lui offrir un bien étrange cadeau : La Mort.

 

Piège à Flics

 

Piège à Flics

 

   Piège à flic avec Fanny Bastien  & Wadeck Stanzack

 

 

Piège à Flics de D. HAUTENIN-GIRARD 

 avec Wadeck Stanczack,Fanny Bastien

Jean-Philippe Ecoffey,  Elise Caron, Roger Jendly, Vincent Perez.

 

  Betts est un malfrat de haute-voltige. De ceux qui ne s’embarrassent    pas de scrupules pour arriver à leurs fins et qui ont le goût de la                provocation. Aussi, lorsqu’il décide de braquer un navire-casino sur lequel les émirs viennent claquer leurs dollars, il mettra tout en oeuvre pour mettre son plan à exécution: hold-up à répétition dans un magasin en face du commissariat pour payer son commando de spécialistes, chantage à un jeune inspecteur idéaliste et sincère… Adapté d’un roman de Jeffrey Ashford, «Piège à flics» est un polar musclé et branché, au récit rythmé et aux personnages hauts en couleurs, servis par le fleuron des jeunes et séduisants comédiens des années quatre-vingts. Le spectateur est immergé dans un monde interlope, hanté par des personnages qui ne sont pas vraiment ce qu’ils semblent être et où la violence et les règlements de compte sont monnaie courante. Après le remarqué «After     Darkness», son premier long métrage, Dominique Othenin-Girard confirmait un talent visuel      certain et signait une oeuvre percutante et originale.

Scénario : Jeffrey Ashford

 

 

 

 

 

 

 

 

Braquo

Braquo

  

                                                         

                                                      Série Française d’ Olivier Marchal 

avec Jean Hugues Anglade, Geoffroy Thiebaut, Joseph Malerba, Karole Rocher          Nicolas Duvauchelle, Eden Ducourant

2009 – 2010-2011-Braquo
Saison 1 episode 1 à 2, 8  avec Olivier marchal, Philippe Haim, F.Schloendoerffer
Saison 2 episode 1

Braquo : Fanny Bastien Actrice         

 

Le Silence de l’Épervier

 

                                                    Le Silence de l’Épervier

 le Silence de l’Epervier de Dominique Ladoge
avec Michael Lonsdale, Line Renaud,  Patrick Fierry,Norbert Harbelick

Le Silence de l’Épervier offre, comme en un kaléidoscope, la vision des destins croisés des Vivier et des Carsac, deux importantes familles implantées dans la région de Bordeaux, et unies, pour le meilleur et pour le pire

Les Petits Lucas

Les Petits Lucas 

Les P'tits Lucas

Film de D. LADOGE
avec Nicolas Cazale, Nicolas Marais, Selmabrook, Fanny Bastien (dans le rôle de mademoiselle Coskas), Félicité Aoussi
 –  Prix de meilleur scénario et de la mise en scène au festival de Luchon (2002)

Amandine n’a que quinze ans. Pourtant, toute seule, elle doit s’occuper de ses quatre frères et soeurs depuis que leur mère a quitté le domicile familial, voilà quelques semaines.

Quant au père, trop occupé par son travail sur des chantiers et sa nouvelle conquête, il se contente de brèves apparitions pour donner un peu d’argent à Amandine.

Docteur Semmelweiss

                     Docteur Semmelweiss

film (franco polonais) de R. ANDRIEUX
avec Philippe Volter, Fanny Bastien, Marc de Jonje.

A Vienne en 1860, Semmelweiss (Volter), médecin passionné, fait des découvertes majeures dans le domaine de l’asepsie, mais se heurte à l’ensemble de la communauté scientifique.

Fanny BastienDocteur Semmelweiss

Mafia Rouge

Mafia Rouge
Mafia Rouge avec Fanny Bastien : Actrice

 

Film de M. SIBRA (Telefilm Franco, Georgien, Russe)

avec Fanny Bastien, Jacques Perrin, Feodor Atkine, Boris Bergman, Laslo Ztabo, Natalia Boulkhakova, Tatiana Vassilieva, Christian Lanakiev, Amiran Airanashvili

Une jeune reporter d’origine russe enquête (Fanny Bastien) sur les rapports entre la mafia et l’état.

 

                     Fanny Bastien : Actrice : Mafia Rouge                  Mafia RougeFanny Bastien : Actrice : Mafia Rouge

Les Lendemains qui Tuent

Les Lendemains qui Tuent (français) de D. DUVAL

 

avec Daniel Duval, Fanny Bastien, Florence Thomassin, Roland Blanche

Vincent, un jeune journaliste, retourne à Aubusson, sa ville natale, pour assister à l’enterrement de sa mère. Ces circonstances lui rappellent la mort de son père, exécuté par la Gestapo quarante ans auparavant.

Sang Blanc

                            

Réalisation : Emmanuel Rigaut / Ecrit : E. Rigaut
Producteur Stephane Dolivet -emmanuel Rigaut

 avec Fanny Bastien, Pascal Demolon, François-Régis Marchasson 


– Sélection officielle au Festival du film policier de Cognac 2002 pour les 20 ans du festival
– Participation à la production de Jonathan DEMME (le silence des agneaux & Philadelphia)

Paris Dakar

 PARIS DAKAR

PARIS DAKAR un film français de Caroline Jules
avec Fanny Bastien et Eriq Ebouaney Production sacrebleu

Il pleut sur Pigalle…
Un Sans Papier et une Prostituée se retrouvent, un peu par hasard, dans une petite chambre d’hôtel.
Le contact s’établit progressivement, et la nuit tourne, peu à peu, en une véritable invitation au voyage.

SELECTIONS – FESTIVALS FRANCAIS
Aubagne, Pontault-Combault, Aigues-Mortes (Prix du jury), Saint- Paul-Trois-Château, Brest (off), FEMI (Guadeloupe), Angers (Film d’ici), Festival Films de Femmes Créteil, Grasse, C trop court Jeumont, Africum Vitae, Festival Influences Caraïbes de Paris.

SELECTIONS – FESTIVALS ETRANGERS
Hof (Allemagne), Agadir, Quintessence (Bénin), Mons (Belgique), Larissa (Grèce), Dresden (Allemagne), Abidjan (Côte d’ivoire), Mediawave (Hongrie), Ebensee (Ourson d’or) (Autriche), Festival Image et vie (Dakar), Osaka (Japon), French Films at Monofaktur (Allemagne), Ourence (Espagne), Exground (Allemagne), Dakino (Roumanie), Imagining ourselves – San Francisco (USA).

Tete de Piaf et Little Lady

Tête de Piaf et Little Lady

TETE DE PIAF et LITTLE LADY de T.D’ESCANVELLE

Avec Fanny Bastien – Tonio d’Escanvelle – Vincent Tulli

Retour en ville

                                                       Retour en ville

Film de Karim.Kanama avec F.renaud – Fanny Bastien – Bibi Naceri –  Fredericque Diffenthal – Laurent Olmedo – Catherine Rouvel – Sophie Barjac

 

Dorothée, danseuse de corde

Dorothée, danseuse de corde

Dorothée Danseuse de Corde réalisé par Jacques Fansten d’après le roman de Maurice Leblanc scénario Michel Favart

avec Macha Meril, Patrick fierry, FeodorATkine, Robin Renucci, Jdenis filliozat,stephane drouard,arnaud giordiano

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les jeunes protagonistes forment la petite troupe d’un cirque ambulant, qui habite une roulotte et vivote tant bien que mal.

Cette troupe compte une jolie jeune fille, Dorothée, danseuse de corde, bien sûr, mais aussi, à l’occasion, diseuse de bonne aventure ou voyante extra-lucide, et quatre jeunes garçons qu’elle a recueillis et qu’elle éduque comme elle peut : Montfaucon, d’une huitaine d’années, Castor et Pollux qui ont « vingt ans à eux deux » et un plus grand, Saint-Quentin, âgé de 16 ans à peine. Tous les cinq sont orphelins de guerre et sans lien de parenté.

 

Patrick Fierry Dorothée Danseuse de CordePresse : Télérama  Dorothée danseuse de corde

Telerama

La sœur d’Arséne Lupin. Il y a Fanny Bastien. Tout le film repose sur la jolie silhouette gracieuse et gracile de la fragile jeune fille. Jacques Fansten a parié sur elle et gagné. 
Anik Marti

Dorothée Danseuse de Corde

Télé 7 jours 83 : Dorothée danseuse de corde

Difficile de résister au charme de Fanny Bastien qui donne au personnage de Dorothée une légèreté, une poésie, une grâce qui sont pour beaucoup dans la réussite de ce film, Jacques Fansten a su recréer l’univers fantastique et rocambolesque de Maurice Leblanc ; Pour une fois, voilà une œuvre originale qui sort de la production habituelle.

fanny bastien

Presse

Le soir (Bruxelles) 83 : jacqueline beaulieu

L’ensorceleuse aux pieds légers….Dorothée doit beaucoup à son interprète, Fanny Bastien dont c’est le premier vrai rôle de comédienne. Elle est douée c’est évident et pas seulement physiquement. Elle a du tempérament. De l’abattage comme on dit mais sans l’ombre d’une vulgarité au contraire. Le premier feuilleton de Jacques Fansten, le premier rôle de Fanny Bastien. Deux réussites qui ne sont souhaitons le, qu’un prélude. 
Marie gry

Fansten a fait ici plusieurs paris. C’est la première fois qu’il se lance dans le feuilleton et qu’il ne choisit pas un sujet contemporain. Il a aussi retenu une jeune comédienne presque inconnue, Fanny Bastien qui mène le train de cette aventure avec sensibilité et conviction. Macha Meril en comtesse déroutante, séduit. Quant à Feodor Atkine, le méchant qui sort ses griffes avec séduction. 

                                  Dorothée danseuse de corde
Dorothée danseuse de corde

Macha méril

 

 

Service Room

                                           Service Room

 

                                                             Film de Boris Bergman

avec Veronique Samson,Patrick Bouchitey,Dominique Laffin,Fanny Bastien,Elisabeth Bourgine, DominiqueMaurin,Nadine Alard,Richard Leduc

Un hôtel qui ressemble étrangement aux égouts de Paris.On y rencontre Lenine, le petit Chaperon rouge, Jack l’éventreur, ect….

 

 

 

 

Rio Negro

Rio Negro 

Rio Negro

 

Site : http://www.flachfilm.com/film/rio-negro/

https://www.fannybastien.com

 

un FILM réalisé par Atahualpa Lichy avec Ángela Molina, Marie-José Nat,Fanny Bastien,Franck Ramirez, Daniel Alvarado,Nathalie nellehttps://www.fannybastien.com

Synopsis : L’histoire de la province du Rio Negro, gros producteur de caoutchouc dans les annees dix, mise a feu et a sang par plusieurs dictateurs.

 1912 : Le Venezuela subit la dictature de Juan Vincente Gomez, qui gère cet immense territoire comme sa propriété privée. 1912 : Dans la capitale de l’ancienne province du Rio Negro, on attend l’arrivée du nouveau gouverneur, Osuna, envoyé par Gomez. Osuna est accompagné de sa femme Maria Fernanda, de ses deux enfants et de son beau-frère. Dès le soir de son arrivée, lors du bal organisé en son honneur, éclate la première confrontation attendue de tous : Carrera, le cacique de la région, un homme brutal, veut montrer qu’il est toujours l’homme fort du Rio Negro, le chef, et défie Osuna publiquement. Pressentant l’importance et le danger de cette manifestation de pouvoir, Osuna retourne la situation et envoie Carrera en captivité. Le ton est donné.

https://www.fannybastien.com